Blog Lyon BD

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, janvier 26 2016

Les 24h de la BD 2016 / #01


24H de la BD 2016 #1 par lyonbdfestival

samedi, novembre 14 2015

Annulation et report : la + Grande BD du Monde

Le record de la plus Grande BD du monde, proposé par Lyon BD Organisation et ses partenaires le samedi 14 et le dimanche 15 novembre 2015, est annulé et reporté à une date ultérieure suite aux événements tragiques survenus à Paris la nuit passée.

La performance, prévue dans le tunnel modes doux de la Croix-Rousse, devait mobiliser plus de 70 organisateurs et bénévoles et inscrire au Guinness Book des records une bande dessinée de 1600m de long. Celle-ci devait être présentée au public tout au long du week-end avant d’être démontée dimanche en fin d’après-midi.

Lyon BD remercie chaleureusement ses partenaires pour leur soutien et leur implication, ainsi que tous les bénévoles et artistes qui ont oeuvré à ce projet. L’équipe aura à coeur de permettre au public de découvrir cette création à une date ultérieure qui reste à définir.

Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches.

L'équipe de Lyon BD

lundi, novembre 9 2015

La + Grande BD du Monde

Les 14 et 15 novembre, Lyon tente de reprendre le record de la + Grande BD du Monde. C'est dans le tunnel piéton de la Croix-Rousse que sera installée une BD de 1602m, soit 1602 cases. Au scénario, Jibé. Au scénario et au storyboard, Jibé et Yan le Pon. Au dessin, les élèves de l'École Émile Cohl et l'école Joso. 

Voici en avant-première le chapitre 1 ! 

CHAPITRE 1 











À suivre... 


vendredi, juin 26 2015

Le Bouchon Déchaîné


Les auteurs invités du Festival se sont rassemblés dans la soirée du jeudi 11 juin au restaurant les 7 Pêchés du Plateau afin de réaliser en live le Journal du Festival, le Bouchon Déchaîné.


Initiative du magazine Lyon Capitale, de l'Epicerie Séquentielle, de Lyon BD et avec la participation d’étudiants des Ecoles ISCPA et Bellecour Ecole, le journal a été imprimé dans la nuit de jeudi à vendredi afin d’être distribué gratuitement tout le long du week-end du Festival.

Composé de dessins d’actualité, dessins d’auteurs et sur les auteurs, reportages et entretiens vous pouvez le lire en ligne ici !

Le projet se poursuit ici-même sur le blog Lyon BD avec les reportages dessinés des étudiants !

mercredi, juin 17 2015

Le Bouchon Déchaîné : Les visages du Festival

 

Philippe Brocard, président de Lyon BD depuis trois ans.

Les beaux arts pour formation, aujourd'hui ce grand enfant enseigne les techniques de la bande dessinée dans des écoles et festivals. Un passionné qui a pourtant du mal, parfois encore, à gérer son métier d'auteur et son statut de président de l'association Lyon BD. Une expérience «extraordinaire mais loin d'être facile» dans laquelle il doit concilier deux visions du monde de la bande dessinée, d'un côté l'aspect économique, et de l'autre son âme d'auteur. Pour lui un prix «peu cher payé» face à un objectif qui lui tient à coeur, promouvoir la bande dessinée sous toutes ses formes. D'autant plus que son association à la particularité d'organiser des événements sur toute l'année contrairement aux autres festivals de BD qui ne durent en général que le temps d'un week-end. Une originalité dont il est particulièrement fier, et une association qu'il ne cesse de développer d'années en années. En effet, le Lyon BD Festival s'illustre pour cette dixième édition sous trois axes importants, auxquels son président tient à mettre un poing d'honneur. Premièrement, la diffusion de la culture «bédéiste» dans les musées, le second aux «spectacles vivants» créant des rencontres en dessinateurs et acteurs par exemple. Enfin, le volet international: le Lyon BD Festival accueille en effet des intervenants venus d'Algérie, de Catalogne, du Québec et de la Chine. Pour que son Festival s'adresse aussi bien aux auteurs et au public, créant un mélange de culture et favoriser l'action culturelle autour de la BD. Un avenir pour l'association qui semble se dessiner à merveille pour Philippe Brocard, qui se souvient des dix premières années de «pleinitude» du Festival  et envisage les dix prochaines comme «plus abouties». L'association tend ainsi encore à se diversifier, tout en gardant «une taille raisonnable, une même équipe là, dès ses débuts, pour que le festival garde son âme.».

Article rédigé par Maelys Erissy 

Illustration par Léna Labonté

 

- page 2 de 5 -